Cabinet d'hypnose et de sophrologie – Johanna Ettaiche

Praticienne en hypnose et Sophrologue sur Paris – Gestion du stress, arrêt du tabac, perte de poids, amélioration du sommeil, lutte contre la timidité …

L’hypnose

Dans le domaine du bien-être et du développement personnel, l’hypnose est notamment sollicitée pour arrêter de fumer, perdre du poids, lutter contre des phobies, de la timidité, ou encore pour apprendre à gérer le stress.

L’hypnose se définit comme un état modifié de conscience qui se situe entre la veille et le sommeil.

psychoChacun d’entre nous est en état d’hypnose au moins une fois par jour, sans même nous en rendre compte. En effet, l’hypnose fait partie intégrante de notre quotidien. Nous sommes dans cet état par exemple lorsque nous nous endormons (passage de l’état de veille à l’état de sommeil) puis lorsque nous nous réveillons. Autre exemple : lorsque nous conduisons, que nous arrivons à destination alors même que nous ne nous souvenons pas du chemin, d’avoir regardé les panneaux et que nous avons inconsciemment fait appel à nos réflexes et à notre mémoire.

Utilisé dans un but de développement personnel, de bien-être ou thérapeutique, l’hypnose permet au praticien d’accéder à l’inconscient et ainsi de vous aider à mettre en place les changements désirés, et ce plus rapidement que par d’autres techniques telle que la sophrologie qui ne travaille qu’avec la conscience.

Hypnose et sophrologie : quelles différences ?

En 1960, lors de la création de la sophrologie par le Pr Alfonso Caycedo, les deux disciplines étaient très similaires. Mais progressivement, à partir des années 70, la sophrologie est devenue une discipline à part entière et s’est éloignée de l’hypnose en s’inspirant d’autres techniques telles que le yoga, la médiation zen, la méthode Coué (pensée positive), le training autogène de Schultz (autorelaxation par la suggestion) ou encore la relaxation progressive de Jacobson (relâchement musculaire).

Si sophrologie et hypnose ont conservé quelques points communs :

  • L’outil principal du praticien de ces deux disciplines est sa voix, qui va vous guider vers la relaxation et vers la suggestion (directe ou indirecte) des changements à opérer.
  • Toutes deux utilisent la visualisation comme moyen d’action.
  • Les objectifs traités peuvent être similaires même si la méthode utilisée varie : gestion du stress, amélioration du sommeil, préparation d’un projet, amélioration de la confiance en soi, lutte contre des phobies, des addictions, accompagnement dans la perte de poids…
  • Pour ces deux techniques, une relation de confiance est indispensable à l’atteinte de vos objectifs.

Toutefois, on les distingue notamment par les points suivants :

  • La sophrologie s’adresse à la conscience alors que l’hypnose s’intéresse à l’inconscient.
  • L’hypnose est directive alors que la sophrologie va être davantage dans la suggestion.
  • En sophrologie, vous êtes acteur de votre évolution, du changement et vous puisez au fond de vous la force nécessaire, alors qu’en hypnose vous confiez cette mission au praticien.
  • En sophrologie vous apprenez des techniques que vous pourrez réutiliser au quotidien (par exemple pour lutter contre le stress), alors qu’en hypnose tout le travail se fait durant la séance.

Les idées reçues sur l’hypnose

  • Le praticien ne prend pas le contrôle de votre esprit lors de l’hypnose. Vous conservez tout au long de la séance votre volonté propre. L’hypnose se base davantage sur une collaboration entre vous et le praticien sachant qu’à tout moment il a besoin de votre implication pour que l’effet de la séance soit optimal.Important : sous hypnose le praticien ne peut aucunement vous faire dire ou vous faire faire quoi que ce soit qui serait à l’encontre de votre morale ou qui s’éloignerait de l’objectif de la séance. Si tel était le cas, par protection votre esprit vous ferait immédiatement sortir de l’état d’hypnose (aussi appelée transe) et vous vous réveillerez. L’hypnose thérapeutique, appliquée ici, est à différencier de l’hypnose de spectacle que vous pouvez voir à la TV.Le rôle du praticien est exclusivement de vous aider à atteindre vos objectifs, et d’établir une relation de confiance, dans le respect du code de déontologie de l’hypnose et du principe de confidentialité.
  • Sous hypnose, vous n’êtes pas endormi. Vous serez dans un état hypnotique, c’est-à-dire entre la veille et le sommeil. Vous vous souviendrez de l’intégralité de la séance. Vous resterez également conscient de tout ce qui se passe durant la séance.
  • Contrairement aux idées reçues, tout le monde peut être sous hypnose. C’est en effet un état naturel que nous vivons au quotidien sans nous en rendre compte.

Déroulé d’une séance

La première séance est spécifique et dure 1h30 (1h environ pour les suivantes). Elle débute par un échange dont l’objectif est de déterminer quels sont vos besoins, vos attentes et vos objectifs. Au cours de cet entretien, je vous présente mon approche et répond à toutes les interrogations que vous pourriez avoir au sujet de l’hypnose.

Cette phase est indispensable afin de préparer au mieux les séances, sachant que chacune d’elles est totalement personnalisée.

Si vous êtes au cours d’un programme, nous commençons par faire le point sur les avancées que vous avez pu constater depuis la séance précédente et plus globalement depuis la première séance.

Ensuite, nous entrons dans la séance d’hypnose à proprement parler, au cours de laquelle vous êtes confortablement installé(e) dans un fauteuil. Elle se décompose en plusieurs parties :

  • L’induction, c’est-à-dire la mise en état hypnotique (aussi appelée transe). Elle peut être amenée suivant les cas par une concentration visuelle intense ou bien par une relaxation profonde.
  • L’approfondissement pour aller davantage dans la relaxation et pouvoir « parler » à l’inconscient
  • Les suggestions (directes ou indirectes) correspondant aux objectifs que vous avez déterminé en début de séance
  • Le réveil permettant de revenir à un état de pleine conscience, d’être « ici et maintenant ».

La fin de la séance est marquée par un échange sur votre ressenti et sur les recommandations que je vous apporterai en vue de la prochaine séance (lorsque cela s’applique, pour le programme minceur par exemple).

Nombre de séances : il dépend de votre/vos objectifs.

Attention !

L’hypnose comme la sophrologie interviennent dans certains cas en complément et non en remplacement d’un suivi médical.